Texte expérience n. 62

Profiteroles

À la troisième tentative, j’ai finalement réussi à fabriquer une pâte à choux acceptable. Je pouvais alors garnir les profiteroles avec de la crème pâtissière. Ce que j’ai remarqué pendant la création de la pâte à choux (mon expérience personnelle) :

  • Observer la pâte quand on rajoute des oeufs. La recette dit 4 oeufs mais tout dépend de la pâte – elle ne doit pas être trop liquide sinon elle ne gardera pas sa forme.
  • Il faut bien dessécher la pâte lors de la cuisson. Il faut que la pâte se décolle et qu’elle forme une boule.
  • Laisser refroidir un peu la pâte avant de rajouter des oeufs (un par un) sinon on risque de cuire les oeufs.
  • Encore une fois, veiller à ce que la pâte ne devienne pas trop liquide

Je ne m’attendais pas à ce que cette recette me prenne tout ce temps (quand j’ai vu que c’était un échec, j’étais déterminée à retrouver les erreurs que j’avais commises) mais je suis satisfaite. De plus j’ai suffisamment de temps pour travailler toutes les recettes possibles…

Bonne soirée

💚


Une réflexion sur “Texte expérience n. 62

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s