Texte expérience n. 37

Quand on reste longtemps dans le même endroit, on a tendance à s’habituer aux choses qui nous entourent… On prend toujours le même chemin, dans le même village, les paysages sont les mêmes… Mais en vrai, rien n’est jamais pareil. Un exemple merveilleux serait le passage entre l’hiver et le printemps… Le renouveau. La verdure, les bourgeons, les abeilles, les fleurs. Le printemps est là.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s