Pensées. Texte expérience n. 6

_20200323_1135391904570596.jpg

Quelle libération que de pouvoir observer ses pensées, ne pas s’identifier avec elles. Quelle libération, la réalisation que je ne suis pas mes pensées, mon mental, mon ego…

Que change-t-il avec le temps finalement ? Les conditions, les situations. Avant, je pensais autre chose… Mais je suis toujours la même personne… Le monde était plus grand quand j’étais petite mais ce n’était qu’une impression. Il est ce qu’il est.

La capacité de pouvoir observer ses pensées est fondamentale pour la paix intérieure. Comment se libérer des limites, des pensées négatives, de la rancune ? Il suffit de commencer à observer ses pensées. Ce n’est pas un hasard, lorsqu’on parle de la paix intérieure, le plus grand travail à faire est à l’intérieur de soi.

Souvent dans les moments calmes, les moments de la non-action, les vieillies pensées, les pensées négatives peuvent apparaître. Pour cela, il faut toujours être ancré dans le moment présent.

J’observe mes pensées et je deviens le spectateur qui apprend à se détacher du jugement.

Distance n’est qu’une pensée.
La peur n’est qu’une pensée.
Je me concentre sur l’essentiel.
Ici
Maintenant
Les choses sont comme elles sont.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s