Bulletin d’une yogini à plein temps. Janvier 2020

mur-livingston-bleuCe bulletin a pour but de résumer mon chemin yogique de chaque mois. Ma pratique, mes coups de cœur, mes aventures, la vie quotidienne d’une yogini qui rêve de devenir prof pour partager cette belle pratique…

Comment réconcilier la réalité du quotidien avec la pratique du yoga ? Quelle est la place de l’ayurveda dans l’occident? Faut-il expliquer le vrai sens du yoga aux personnes qui ne s’y intéressent pas ou qui ne sont « pas d’accord »? Ou encore, comment faire pour savoir quand parler du yoga ? Pouvons-nous toujours rester 100% fidèles à nos valeurs, et les principes éthiques que le yoga nous enseigne ? Voilà toutes les questions que je me pose et auxquelles je chercherai les réponses au cours de cette année, qui marque le début de la nouvelle décennie. Bonne lecture.

Yoga en Janvier

Après mon yoga bilan de 2019, j’ai décidé d’apporter un peu de nouveauté et de fraîcheur dans ma pratique. J’ai commencé à travailler sur la posture inversée salamba sirsasana (la posture sur la tête avec le support des bras). Il s’agit d’une posture très difficile (pas conseillée pour les débutants), c’est pourquoi il est nécessaire de toujours veiller au bon positionnement des mains et de la tête et aborder la pratique avec beaucoup de conscience. Cette posture me paraissait toujours impossible à faire, je me disais que ce n’était pas pour moi. Or, après un an d’une pratique régulière du yoga, je me suis dit que j’allais essayer (il est aussi recommandé de ne pas faire cette posture sans support (un mur) quand on est débutant). J’ai une armoire qui me sert de support et c’est là où je pratique cette posture. J’ai pratiqué cette posture presque tous les jours en janvier et je peux remarquer une certaine progression.

Pour réussir cette posture, il est important de renforcer les muscles. La pratique régulière m’aide beaucoup avec cela. Je dois dire que le support est encore très apprécié, je ne suis pas encore capable de faire cette posture sans support mais pour l’instant cela me suffit. J’étais trop contente quand j’ai réussi à garder mes orteils sans support pour la première fois. J’étais aussi contente quand j’ai réussi à lever les pieds du sol sans toucher directement le support pour garder l’équilibre. Petit à petit…

Sirsasana-pratique  Sirsasana-practice Sirsasana-practice

Quels sont les bienfaits de cette posture ? À condition qu’elle soit effectuée avec une profonde concentration, je trouve que cette posture m’aide à trouver plus d’ancrage, plus de stabilité et aussi plus de confiance. Malgré le fait que j’ai toujours besoin d’un support derrière moi, je sens plus de confiance car j’ai essayé quelque chose de nouveau.

À part la posture sur la tête, je me suis également concentrée sur:

  • les fentes
  • la posture de la chaise retournée (parivrtta utkatasana)
  • la posture de la demi-lune (ardha chandrasana)
  • la posture du triangle inversé (parivrtta trikonasana)

J’ai également  pratiqué la respiration et son lien avec le mouvements pour trouver de la stabilité dans les postures.

Découvertes

Janvier 2020 était le mois des premières fois…

  • Le premier match de basket que je suis allée voir (ma ville a gagné et c’était un superbe match)
  • La première fois que je suis allée manger dans un kebab (say whaaat 😅)
  • Mon premier achat sur Vinted tchèque (il est un peu différent du Vinted français, plus petit je dirais mais j’ai quand même trouvé une jolie paire de basket).
  • Pour la première fois j’ai utilisé les poudres ayurvédiques pour mes cheveux. Ça s’est très bien passé, j’étais ravie et prête à ne jurer que par reetha, shikakai et neem. Or, la deuxième fois je n’ai pas eu autant de succès. De plus il y a ce côté préparation qui est un peu long. Je voulais suivre la recette ayurvédique qui consiste à faire bouillir la poudre avec de l’eau et laisser reposer la nuit. Le lendemain on applique la concoction sur les cheveux et on laisse agir quelques minutes. Tout ce processus demande beaucoup de temps. J’ai du temps à faire cela mais j’étais quand même un peu déçue quand ça n’a pas marché. Je pense qu’il est temps de revenir à mon shampoing solide habituel.
  • Pour la première fois, j’ai visité la station de ski située à quelques kilomètres de chez moi.
  • J’ai participé au rassemblement contre la haine et l’extrémisme car je suis contre la haine et l’extrémisme. Bien qu’on puisse trouver cela naïf, je crois réellement que l’amour et la bienveillance sont plus forts.

Ayurveda

Comme je l’ai évoqué dans mon bilan yoga 2019, je m’intéresse à l’ayurveda depuis maintenant quelques mois. J’envisage de publier un article détaillé sur ce sujet. Pour brièvement présenter l’ayurveda, c’est la médecine traditionnelle de l’Inde, qui existe depuis à peu près 5000 ans. Dans l’ayurveda, une très grande importance est attribuée aux cinq éléments (air, espace, eau, feu et terre) et la façon dont ces éléments sont présents sur la terre et dans les constitutions corporelles (vata, pitta, kapha).

Je suis très intéressée par cette pratique mais c’est plus le côté philosophique qui m’intéresse. Je ne pense pas que la réponse se trouve nécessairement dans des produits ayurvédiques importés de l’Inde. Peut-être avons-nous des plantes ou des produits similaires à ceux provenant de l’Inde ? Certes, la question ne se pose plus trop avec la mondialisation car tout est beaucoup plus accessible (comme les épices par exemple) mais je pense qu’il faut aussi chercher les alternatives plus locales. Prenons par exemple l’ortie, elle est superbe pour les cheveux et elle pousse partout en Europe (oui, je sais, j’ai essayé les poudres ayurvédiques pour les cheveux mais c’était seulement parce qu’elles traînaient à la maison depuis au moins un an😊).

Nous avons avec mon copain pris une habitude des locavores (un locavore est une personne qui donne une grande importance à la nourriture et les produits locaux) – nous regardons toujours d’où vient le produit et nous essayons toujours d’éviter ceux qui parcourent des milliers de kilomètres… Bon… Je pense qu’il faut trouver le juste milieu mais je suis contente de ne plus rechercher que des produits exotiques car c’est mieux pour l’environnement.

Et les relations…

Il s’avère que le pratyahara peut également s’appliquer aux discussions et dans les relations humaines. Il n’est pas toujours nécessaire de s’identifier avec ses opinions ou avec une conversation. Sans jugement, parler devient tellement plus simple. Puis il y a cette règle d’or qui dit que parfois, il est mieux de ne rien dire… Ce n’est pas un échec. C’est un moyen noble de montrer que nous ne sommes pas identifiés avec le discours en cours. Nous avons la capacité d’observer sans toujours chercher un argument car parfois, ce n’est pas la chose la plus importante. 

Namaste et à la prochaine

Voici le résumé de mon mois de janvier. Le mois est passé vite mais j’ai eu la chance de profiter du temps passé avec mon copain et rafraîchir et renouveller ma pratique du yoga. Je suis reconnaissante pour l’espace et l’énergie que cette pratique me procure.

Je me penche sur le sujet ayurveda pour le prochain article (tojours avec la grande question – quelle est la place de l’ayurveda dans le monde occidental et comment pouvons nous comprendre ce système de médicine traditonnelle?).

Merci pour votre lecture et n’oubliez pas, il ne sert à rien de se stresser ou de nourrir les pensées négatives. On a tous accès à une source précieuse d’énergie – le moment présent.

💚

 

Avertissement : Yoga est une pratique qui demande beaucoup de concentration. Ce site ne donne en aucun cas des conseils aux personnes qui souhaitent pratiquer le yoga. Il s’agit d’une partage d’expériences. Greeny Zuz Wandering décline toute responsabilité en cas d’accident. 

 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s