Yoga – Bilan 2019

On dit que la fin d’année est le temps de faire des bilans. Pour voir ce qu’il en est de nos résolutions du Nouvel An. Pour faire une instrospection sur soi-même ou sur nos relations.

Je fais rarement des bilans et encore moins des résolutions. Je suis le mouvement. Or, j’ai décidé de faire un bilan cette fois, car j’ai redécouvert le yoga cette année et pendant 12 mois j’ai observé comment le yoga changeait ma perception du monde. Sans résolutions, sans contrainte, sans attentes, j’ai laissé le yoga guider mes pas.

C’est pourquoi je pense qu’il est temps de faire un bilan. Comment j’ai redécouvert le yoga ? Pourquoi j’ai fait du yoga toute l’année ? Quel sont les bienfaits de cette pratique dans mon quotidien? Je partage mon expérience. Bonne lecture.

Première expérience

Ma toute première expérience avec le yoga remonte à mon adolescence. J’ai eu l’occasion de découvrir cette pratique à Prague. Je devais avoir 15 ans je crois. C’était dans un studio très joli dans le centre-ville de Prague. A la fin de la séance le prof est venu me voir et il m’a dit quelque chose comme essayez de fermer les yeux pendant la séance pour vraiment vous connecter à votre corps et trouver un ancrage. Je ne comprenais pas le concept et le yoga ne m’a pas beaucoup impressionné. Je trouvais la leçon assez lente, je n’étais pas souple et je ne voulais pas fermer mes yeux.

J’ai réessayé de me mettre au yoga quand j’avais 17 ans, mais sans succès. Je n’étais toujours pas souple et je ne savais pas par quoi commencer. J’ai donc fait quelques postures que j’ai trouvées dans le livre du yoga Iengar mais j’ai laissé tomber aussi. Cette pratique ne me convenait pas car je ne savais pas comment m’y prendre.

Yoga pendant mon Erasmus à Toulouse

Les années plus tard, lors de mon Erasmus à Toulouse, une copine m’a proposé de suivre les cours de yoga à la fac. Je voulais avoir une activité physique et j’ai donc décidé de m’inscrire. Les cours avaient lieu chaque semaine et on était une centaine dans la classe. J’ai beaucoup apprécié un cours de yoga guidé ou j’étais assez anonyme et où je ne me sentais pas jugée. Une classe de sept élèves n’est pas la même chose qu’une classe de cent élèves et le professeur ne peut pas prêter son attention à chaque élève. Cela me convenait parfaitement. De plus, mon absence de motivation au début de la séance se transformait toujours à une sensation de légèreté et reprise d’énergie à la fin.

Redécouverte du yoga

aiguille-du-midi-chamonix

Après mon semestre à Toulouse, je suis rentrée à Prague. Mes études et mes saisons m’ont bien occupée pendant deux ans et je ne pensais pas trop à me remettre au yoga. Ou une activité physique tout court. Je faisais du vélo mais seulement en été. Il fallait un long voyage pour que je me remette au sport.

Après mon voyage en Amérique centrale (l’année dernière), j’ai commencé avec les exercices. J’ai fait du pilates mélangé avec du cardio. Or, petit à petit, le yoga commençait à faire partie de ma routine.

En janvier 2019, j’ai commencé à faire du yoga régulièrement. J’étais dans les Alpes et je ne skie pas. J’avais donc assez de temps pour pratiquer du yoga dans la salle de sport qui était vide pendant que tout le monde était sur les pistes. Je n’avais pas vraiment d’attentes de cette redécouverte. Mais toujours est-il que je me renseignais de plus en plus sur le yoga. J’ai découvert que le yoga, ce ne sont pas que des postures. En effet, les postures ne sont qu’un des huit piliers du yoga. J’avais et j’ai toujours envie de découvrir davantage cette pratique.

Yoga et mon volontariat en Aveyron

najac-aveyron

Après la saison d’hiver, au mois d’avril, j’ai trouvé un volontariat chez une professeur de yoga en Aveyron. Je n’ai pas beaucoup réfléchi pour savoir si je devais y aller. C’était assez clair pour moi. J’ai passé presque un mois chez une professeur de yoga pour l’aider dans le jardin et en cuisine. Le travail était assez physique et c’était exactement ce dont j’avais besoin. Mon volontariat en Aveyron était très enrichissant. J’ai beaucoup appris sur le yoga, plus particulièrement sur le hatha yoga doux. De plus, j’ai également eu la chance de découvrir la philosophie du yoga et de rencontrer beaucoup de personnes très sympathiques. Les sujets qui m’ont le plus marquée sont la pleine conscience, l’auto-compassion, le vrai sens de l’amour et les principes éthiques du yoga. Sans oublier la bienveillance, la méditation et le yoga nidra.

C’est justement le yoga nidra qui est toujours l’une de mes pratiques préférées. De plus, je ne connaissais pas cette pratique avant mon volontariat, c’était donc pour moi une très belle découverte.

Yoga en Slovaquie

mediter-dans-le-jardin

Cet été, je suis restée en Slovaquie et je n’ai pas fait une saison en France. J’ai pratiqué du yoga et la pleine conscience. L’été passé dans la maison où j’avais grandi m’a permis de prendre conscience de qui j’étais vraiment. J’ai renoué les liens avec mon enfant intérieur et j’ai eu l’occasion de passer du temps avec ma famille. J’ai également trouvé un ancrage dans le moment présent. Tout cela m’est d’une grande utilité.

Est-ce le yoga qui m’a permis de trouver un ancrage et prendre vraiment conscience de mon espace intérieur ? Je ne sais pas donner une réponse définitive. Néanmoins, je peux observer de nombreux bénéfices du yoga dans mon quotidien après un an d’une pratique régulière.

henne-tatouage

Ma pratique – Bilan

Quand j’ai commencé à faire du yoga toute seule en janvier, je ne savais pas que j’allais rester fidèle à cette pratique pendant toute l’année. Au début c’était un peu difficile car je ne connaissais pas les postures, je ne connaissais pas les techniques de la respiration et la philosophie du yoga m’était assez inconnue. Mais j’ai persévéré. Je pratiquais quasiment tous les jours. J’étudiais la philosophie du yoga et depuis quelques mois je m’intéresse à l’ayurveda.

Ce que j’ai appris

Pas d’attentes

Je pense que la raison pour laquelle je suis restée consistante avec ma pratique était le fait que je n’avais pas d’attentes. Chaque fois que je viens sur le tapis, je garde l’esprit du débutant. Le yoga est aujourd’hui assez présent sur les réseaux sociaux. Quand on voit des photos des postures difficiles on peut facilement être un peu découragé, surtout si on est débutant. L’esprit du débutant me permet de ne pas me comparer avec le niveau des autres. Chacun est différent et la pratique de chaque personne est différente. Le but du yoga n’est pas être le meilleur dans quelque chose. C’est avant tout la recherche de l’unité.

Avancer doucement pour trouver la stabilité

Cette observation me paraît aussi importante que l’absence des attentes. Parfois, j’avais envie d’apprendre une posture rapidement pour l’inclure dans ma routine. Or, j’ai appris à écouter mon corps et avancer doucement car c’est comme ça que je peux vraiment trouver de la stabilité dans la posture. Même si je mets plusieurs mois à apprendre une posture, je ne considère pas cela comme un échec. Pour moi c’est plutôt une occasion de pratiquer la patience, le non-jugement et la pleine conscience. C’est un chemin vers la recherche de l’unité.

Les bienfaits du yoga

En ce qui concerne les bienfaits du yoga que j’ai remarqués dans mon quotidien, je peux en citer plusieurs

  • stabilité  – sur le niveau physique aussi bien que psychique
  • renforcement musculaire
  • ancrage dans le moment présent
  • retrait des sens pour s’abstenir plus facilement du jugement
  • respiration – que ce soient des exercices ou tout simplement le fait de respirer en pleine conscience, c’est grâce au yoga que j’ai commencé à m’intéresser au pranayama
  • respect, bienveillance, auto-compassion, compassion – en un mot, plus de conscience dans les relations, pas seulement avec les autres mais grâce à l’auto-compassion également la relation avec soi-même
  • acceptation – depuis que je pratique du yoga, je suis plus présente dans le moment. Cela me permet d’accepter même des situations plus complexes.
  • espace intérieur – quand on est dans le moment présent, on peut prendre conscience de notre espace intérieur. La pratique du yoga me permet d’approfondir mon espace intérieur et accéder à une source précieuse d’énergie.

Conclusion

Pendant un an j’ai pratiqué du yoga. S’il faisait froid ou chaud, en France ou en Slovaquie, toute seule ou en cours collectif. J’ai eu l’occasion de visiter plusieurs studios de yoga, de rencontrer plusieurs professeurs de yoga et découvrir plusieurs approches à cette pratique.

J’ai appris les postures et les bases de la philosophie du yoga. Mais je suis toujours un débutant. Car le yoga ne se passe pas toujours que sur un tapis de yoga. Le yoga est un style de vie, une pratique constante et la recherche de l’unité. L’unité entre le corps et l’esprit. L’unité dans les relations et finalement l’unité de la vie. C’est comme ça que je perçois le yoga.

Avant de vous remercier pour votre lecture, je voudrais dire un grand merci à tous ceux que j’ai croisés sur mon chemin de yoga en 2019. Vous avez rendu mon année très belle. Namaste.

Je tiens également à remercier tous ceux qui sont venus faire un tour sur mon blog. Merci pour chaque like et chaque commentaire. Tout cela me fait énormément plaisir et j’en suis très reconnaissante.

Bonne année 2020

💚

 

 

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s