Pratique du silence et ses bienfaits

Le thym, une plante aromatique entouré de la verdure
La nature nous apprend le silence

Ça fait déjà quelques années que j’ai quitté le milieu académique. Je me souviens que pendant mes années à l’université, je restais souvent à Prague les week-ends pendant la période d’examens. Il faut savoir que les périodes d’examens sont beaucoup plus longs en République Tchèque qu’en France (au moins c’est ce que je conclue de mon séjour Erasmus en le comparant à mon alma mater à Prague). Ça fait donc beaucoup plus de week-ends pour réviser, beaucoup plus de week-ends que je donc passais à Prague. Quand mes colocataires n’étaient pas là et j’étais plongée dans les révisions, je ne parlais et ne sortais pas beaucoup. Parfois, il m’arrivait d’être en silence tout le week-end….

J’ai une grande envie de partager ce sujet, le silence. Pourquoi ? Et bien parce que j’ai fait un volontariat au mois de mai et ce temps m’a fait beaucoup réfléchir. Mon volontariat était un peu comme une retraite de silence. J’étais entourée de gens, bien sûr, mais je travaillais toujours seule, et le village où j’étais n’était pas très grand.

Ce temps était une très bonne occasion de faire face à tout ce que j’avais besoin de résoudre, tout ce que j’avais oublié et dont je pouvais me servir pour arriver à une réalisation de l’essentiel.

Le silence s’est montré comme un merveilleux outil.

C’est pourquoi j’ai décidé de vous parler un peu de l’importance de silence dans le monde d’aujourd’hui.

Il est très difficile de rester en silence aujourd’hui. Nous sommes entourés des bruits… Bruit de nos pensées, pour commencer… Les bruits de la technologie. Les bruits des discussions, des échanges, bruits des coups de fils… Bruit des gens, tout simplement. Ceci est bien sûr naturel à la condition humaine. Or, ça fait du bien, parfois, de rester en silence. Et pas que. Comme je viens de l’évoquer, le silence peut etre un merveilleux outil pour notre bien-être. Il serait même là pour nous aider à trouver des réponses à nos questions, à alléger nos inquiétudes, à lâcher prise…

Cette nouvelle approche au silence est quelque chose de très unique, je pense. Au moins dans l’ère moderne. Car en général, il ne semble pas à la mode de rester silencieux… Au contraire…. On est même découragés de rester silencieux. Depuis tout petit on nous motive à exprimer notre opinion, quand on est interrogé à l’école, il ne faut surtout pas rester silencieux. On peut aujourd’hui parler de tout. La vitesse à laquelle on reçoit des informations est spectaculaire. Cela nous donne beaucoup de sujet pour nous exprimer.

Je n’ai jamais été très bavarde et cela ne me rendait pas très heureuse. Je considérais ma nature silencieuse comme un défaut… Ce n’est que depuis quelques années que cette nature, ma vraie nature m’aide à être épanouie, calme et patiente. J’ai appris que le silence, c’est un art. J’ai appris à rester silencieuse, à observer, à écouter… Je ne suis pas une experte, bien sûr, mais je sais maintenant me servir du silence, de tirer toute la beauté de ces moments calmes, de ces moments de quiétude. Que je porte finalement toujours avec moi, où que j’aille.

Pendant mon volontariat je ne sortait pas beaucoup et j’étais libre la plupart des après-midis. Je lisais, je me promenais, je promenais le chien, je réfléchissais, j’étais dans le silence.

Ce que j’ai remarqué:

  • Dans le silence, vous pouvez comprendre l’essence du vivant.
  • Apprendre le silence peut avoir des effets positifs sur notre bien-être et par conséquent améliorer nos relations et notre façon de communiquer avec nos proches.
  • Le silence nous permet d’apprendre à écouter, de mieux écouter, quand nos proches et nos amis en ont besoin.
  • Quand on est calmes à l’intérieur, on est plus attentifs et par conséquent plus réceptifs à la beauté de ce monde.
  • Avez-vous déjà réfléchi pourquoi les humains aiment s’entourer des animaux ? Les animaux sont silencieux, ils ne parlent pas… Et pourtant, ils peuvent être si bons compagnons…
  • Être dans le silence nous permets de nous tourner à l’intérieur, faire peut-être une introspection, nous concentrer sur l’essentiel….
  • Nous pouvons plus facilement apprendre à observer nos pensées, ne pas nous laisser porter par des bruits du mental. La pensée excessive peut ainsi faire place à la quiétude, à l’espace intérieur. Une source merveilleuse d’inspiration et de la paix.
  • C’est dans le silence que nous pouvons trouver un ancrage et rester vraiment présent dans le moment.

Parfois, ce n’était pas facile, d’être dans le silence pendant mon volontariat. Les humains sont des êtres sociables, on a besoin d’échanger, de parler, de discuter, de partager… Le but ce n’est pas de ne plus rien dire… Le but c’est de trouver quelques minutes dans la journée, par ci, par là et rester dans le silence, observer ses pensées et rester conscient, rester présent dans le moment.

Comment s’y prendre ?

Bien que vous puissiez pratiquer le silence partout, si vous êtes débutants, il vaut mieux trouver un endroit calme (une pièce où vous ne serez pas dérangés, la nature – la fôret, le bord de mer…).

Éteignez les distractions, telles que la télé ou le portable, idéal serait de rester dans un endroit où ces appareils ne se trouvent pas.

Trouvez une posture confortable (assis, debout,allongé, c’est vous qui décidez).

Soyez là où vous êtes.

Respirez, prenez conscience de votre respiration. Prenez conscience de vos pensées. Petit à petit, le silence émerge. Il n’y a plus de stress, plus de préoccupations…. Juste vous et votre souffle. Vous êtes là, présent dans le moment… Le silence fait son effet… Le mental ralentit et vous commencez à observer… La pièce, les objets, tout ce qui vous entoure. Vous vous rappelez peut-être de quelques souvenirs… Les réunions familiales, les sorties avec les amis, les annés de l’école…

Le silence et là, l’espace émerge et vous lâchez prise…

Pratiquer le silence est un véritable art et une sublime source de la quiétude et de la paix. Prenez donc ce temps pour vous et osez rester dans le silence de temps en temps…

Croyez moi, vous sortirez tellement libérés de cette pratique du silence.

Merci pour votre lecture.

💚


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s